Une entente est conclue

AbitibiBowater

Radio-Canada.ca avec
Presse canadienne

Après plusieurs mois de négociations, le Syndicat des communications, de l’énergie et du papier (SCEP) et AbitibiBowater ont annoncé dimanche qu’ils se sont entendus sur un projet de règlement pour renouveler la convention collective.

Le Syndicat a indiqué que la compagnie a retiré sa proposition de liquider les régimes de retraite, ce qui aurait pu entraîner une réduction des prestations de retraite de 25 % en moyenne.

L’entente touche 4500 travailleurs. Ceux-ci sont représentés par 23 sections locales du SCEP réparties dans 12 usines de pâtes et papiers de l’est du Canada.

Selon le secrétaire-trésorier du SCEP, Gaétan Ménard, il s’agit de la meilleure entente possible compte tenu de la situation précaire de l’entreprise qui se trouve sous la protection de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies.

Il ajoute que l’entente sera présentée aux membres des usines concernées afin qu’elle soit ratifiée par les syndiqués.

Les gouvernements provinciaux concernés devront également adopter les changements appropriés pour permettre à la compagnie de renflouer les régimes de retraite.

M. Ménard est toutefois déçu de l’attitude du gouvernement conservateur qui, selon lui, refuse toujours d’aider les travailleurs du secteur forestier. Il estime que le dépôt du dernier budget, jeudi dernier, démontre clairement que les conservateurs ont abandonné le secteur forestier au Canada.