Réduction de l'effectif à Trois-Rivières Offset

6 hebdos régionaux seront imprimés à Montréal

Marcel Aubry
Le Nouvelliste

(Bécancour) Le conseil régional de la FTQ Mauricie et Centre-du-Québec a décidé de solliciter l’appui des municipalités de la région et de leurs élus afin de faire pression sur l’entreprise Transcontinental pour conserver en région l’impression des hebdos régionaux et des emplois qui s’y rattachent.

Dans une lettre adressée au maire de Bécancour, Maurice Richard, le conseiller régional FTQ Mauricie et Centre-du-Québec, Michel Dupont, sollicite son appui afin, écrit-il, «de préserver une vingtaine d’emplois de qualité dans notre région, qui est durement frappée par la récession et par de nombreuses pertes d’emploi».

Faisant suite à la nouvelle annoncée en novembre dernier, M. Dupont mentionne que l’entreprise Transcontinental, propriétaire de l’imprimerie Trois-Rivières Offset, sur la rue Bellefeuille à Trois-Rivières, s’apprête à transférer l’impression de six hebdos régionaux à l’une de ses imprimeries située dans la région de Montréal. Il rappelle que ces hebdos régionaux sont imprimés en région depuis de nombreuses années.

Selon M. Dupont, les six hebdos touchés par ce transfert sont les suivants: l’Hebdo Journal, l’Hebdo du Saint-Maurice, le Courrier Sud, l’Écho La Tuque Haut Saint-Maurice, l’Écho de Maskinongé et l’Hebdo Mékinac – Des Chenaux.

Il signale que ces hebdos sont bien ancrés dans leur communauté respective et mentionne qu’il lui apparaît incompréhensible et inacceptable qu’ils soient imprimés à l’extérieur de notre région.

Dans sa lettre, M. Dupont mentionne aussi que les dirigeants locaux de la section locale 145 du Syndicat des commu- nications, de l’énergie et du papier (SCEP-FTQ), représentant les employés de Trois-Rivières Offset, ont voulu rencontrer la direction de Transcontinental afin de proposer des moyens de réduire les coûts d’impression pour maintenir les emplois en région.

«L’entreprise a refusé de les rencontrer et maintient sa décision de transférer l’impression de ces hebdos à l’extérieur de la région, et ce, à compter du 14 février 2010», précise le conseiller régional de la FTQ.

Faisant écho aux arguments avancés par la FTQ, le conseil municipal de Bécancour a accepté de donner son appui à la démarche entreprise par la centrale syndicale dans le but de sauver ces emplois en région.

Avant les Fêtes, Transcontinental avait plaidé la diminution des activités dans le domaine des imprimeries pour supprimer 18 postes chez Trois-Rivières Offset.

Le vice-président aux communications d’entreprise, Sylvain Morissette, avait alors déclaré que la décision prise pour Trois-Rivières Offset était incontournable dans le contexte économique actuel.