Mobilisation du 1er mai

Dans le cadre de la Fête des travailleurs et travailleuses du 1er mai, une coalition interrégionale a été mise sur pied par les mouvements syndical, étudiant, communautaire et des femmes afin d’unir nos voix pour réclamer de meilleures conditions de travail et lutter contre la pauvreté.

Une marche était organisée le 1er mai, au centre-ville de Trois-Rivières, où nous avons réclamé, entre autre, une hausse du salaire minimum à 15 $ l’heure.

Près de 300 citoyens et acteurs des différents mouvements ont bravé la pluie et pris d’assaut les rues du centre-ville. Une lettre a été déposée au bureau du député, M. Jean-Denis Girard, l’informant de nos revendications et préoccupations.