L'arrêt est retardé d'une semaine

Kruger Wayamack

Photo Sylvain Mayer

Par Marc Rochette
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) La centaine de travailleurs de l’usine Kruger-Wayagamack de Trois-Rivières qui devaient être en congé forcé pour deux mois à compter du 23 décembre pourront finalement rester au boulot une semaine de plus. Une sorte de baume sur la plaie à quelques jours de Noël.

C’est que l’arrêt temporaire de la production du papier annuaire à la machine numéro 3 a été reporté au 31 décembre pour, toutefois, toujours se terminer le 23 février 2010.

Face à des conditions de marché qui sont demeurées difficiles, en raison notamment de la valeur élevée du dollar canadien, de la faiblesse de la demande et de la baisse des prix, la société Kruger a réduit la production dans toutes ses usines de papiers pour publications en 2009, ce qui comprend les deux usines de Trois-Rivières, celle de Brompton et l’autre de Corner Brook.

«La production totale a été coupée d’environ 300 000 tonnes, avec des réductions totalisant 180 000 tonnes pour le papier journal, 80 000 tonnes pour le papier couché et 30 000 tonnes pour le papier surcalandré», a précisé le vice-président principal, Affaires corporatives et communications chez Kruger, Jean Majeau.

Par ailleurs, la Société a fermé trois machines pour une période indéterminée en 2009, soit une machine de papier journal à l’usine de Corner Brook, ainsi qu’une machine de papier surcalandré et une ligne de production de papier couché à l’usine de Trois-Rivières.

La haute direction de la division des Produits industriels a profité de l’occasion pour faire aussi connaître les horaires de fermetures pour toutes ses installations durant la période des Fêtes.

À Trois-Rivières, si la production de papier annuaire sera suspendue à compter du 31 décembre à l’usine Kruger-Wayagamack, la production de papier couché sera toutefois maintenue sans interruption. Quant à l’usine du boulevard Gene-H.-Kruger, toutes les opérations – papier journal, couché, surcalandré – seront interrompues à l’occasion des congés fériés, soit à partir du 24 décembre à 16 h au 26 décembre à 8 h, puis du 31 décembre à 16 h au 4 janvier à 8 h.