La Mauricie reste fidèle au Bloc

Élections fédérales

Paule Brunelle est félicitée par son conjoint Jean-Pierre Chartier et par Chantal Trottier de la Société Saint-Jean-Baptiste.

Photo: François Gervais

Martin Francoeur
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Sans trop de surprise, la Mauricie et le nord de la région Centre-du-Québec sont demeurées fidèles au Bloc québécois, hier soir, en réélisant les quatre députés déjà en poste.

Dans Trois-Rivières, la lutte serrée entre la députée sortante, Paule Brunelle, et l’aspirante conservatrice, Claude Durand, n’aura pas eu lieu. La bloquiste a recueilli 45,3 % des voix, contre 24,2 % pour la candidate du Parti conservateur. Le libéral Marcos G. Simard suit avec 18,2 % des voix, alors que le NPD et le Parti vert ferment la marche, avec respectivement ù9,2 % et 3,1 % des voix.

Le candidat du PLC, Ronald St-Onge Lynch, a obtenu 21 % des voix, la meilleure performance libérale dans la région.

Dans Berthier Maskinongé, Guy André obtient pour une troisième fois la faveur des électeurs. Il a obtenu plus du double des voix de la conservatrice Marie-Claude Godue, qui mord la poussière pour une deuxième fois consécutive. M. André a obtenu 45,8 % des voix, contre 22,1 % pour la conservatrice. Le libéral Jean-Luc Matteau termine troisième avec 18,4 %.

Élu pour la première fois sous la bannière des conservateurs en 1984, il a été réélu sans interruption depuis cette date. Avec 54,6 % des voix, il a facilement eu raison de ses adversaires. Le conservateur Réjean Bériault a obtenu 18,2 % et la libérale Ghislaine Cournoyer n’a pu faire mieux que 16,3 %.