Conférence des DS - 18 et 19 juin 2015

Les 18 et 19 juin dernier avait lieu la 20e conférence des DS de l’Estrie, la Mauricie et le Centre-du-Québec. Une 20 e  conférence, ce n’est pas rien ! 20 ans déjà……..

C’était le moment d’innover, donc, pas de pièce de théâtre cette année. À la place, un vibrant hommage, bien mérité, à une grande dame. Plusieurs mots résonnent à la suite de cette belle soirée : rigueur, caractère, écoute, disponibilité, délicatesse.  Il y avait beaucoup d’émotions dans l’air. Beaucoup d’émotions car nous avons eu bien peur de perdre Bernise. Mais c’est une  battante, nous sommes tous des battants quand on voit l’état actuel de l’économie et les inégalités que cela génère, il est nécessaire d’être fait fort pour soutenir nos membres.

Plusieurs, dont le secrétaire général de la FTQ et le représentant de la Maison des jeunes de St-Ferdinand, nous ont dit qu’il faut qu’on s’occupe de nos affaires, qu’on s’occupe de la politique, autrement, ce sont les autres qui vont organiser notre futur.

L’histoire est pleine de drames et d’entraide comme nous le relatait M. Lessard,  l’un des actionnaires du Manoir du Lac William.  À notre façon, nous écrivons une page d’histoire en discutant entre nous, dans ce lieu, des solutions que nous entrevoyons pour mieux aider les autres.

L’économiste, Alain Dumas, a mis en relief combien l’économie est malade et à quel point elle est au ralenti. Le PIB augmente mais la création d’emploi n’est pas à la hausse pour autant; où va donc cette richesse ?

On a vu que les plus fortunés s’enrichissent et que les écarts se creusent. En sommes-nous vraiment surpris ? La productivité a cru huit fois plus vite que nos salaires et on travaille plus. La distribution de la richesse ne se fait plus et les gens s’endettent. On revient en 1930.

Il est faux de dire que l’austérité est nécessaire. Et même, la hausse des inégalités nuit à la croissance économique. Et, si jamais on pense que ce n’est plus le cas, M. Dumas nous rappelle que les syndicats demeurent un rempart contre les inégalités.

Son exposé nous fait réaliser combien il est important de combattre les préjugés pour mieux soutenir nos membres. L’information quotidienne ne nous dit pas tout et, pire, entretient de fausses idées. Il faut nous serrer les coudes et continuer à transmettre un message d’entraide et d’espoir aux membres, surtout, le message de rester solidaire en cette période où les divisions nous guettent devant les inégalités.

Avec le départ de certains d’entre nous, nous nous préoccupons de la transmission de l’expérience des uns et des autres ……même que de nouveaux moyens sont proposés tel que l’utilisation de Facebook. Dans les faits, on exprime notre souhait de garder des liens. Les journées ressources permettent de se voir en vrai; ajouter des liens de réseautage, serait un plus !

Certains ont soumis l’idée de se rencontrer plus souvent, de combiner, à l’occasion,  les réunions des DS de l’Estrie, de la Mauricie et du Centre-du-Québec.

Bref une conférence dans un lieu idyllique pour souligner une belle occasion : se retrouver et retrouver Bernise.

Merci à tous et toutes pour votre participation!