Bonnes nouvelles en banque pour les retraités

Régime de retraite SCEP

Le Nouvelliste
Photo: Krystine Buisson

Voilà la bonne nouvelle que le représentant national du Syndicat canadien des communications, de l’énergie et du papier (FTQ), Claude Gagnon, a apprise lundi à la suite d’une rencontre avec la partie patronale.

Toutefois, cette volonté est conditionnelle à l’acceptation gouvernementale «d’étaler les paiements».

«Mais il y a une ouverture là-dessus, le gouvernement n’est pas encore en mesure de l’annoncer, mais c’est très encourageant», a-t-il ajouté.

Celui-ci admet qu’il s’agissait d’une étape cruciale de tout ce dossier du déficit de 1,3 milliard de dollars dans les régimes de retraite.

Cela touche non seulement 8000 retraités du SCEP, mais également 4500 travailleurs actifs du même syndicat ayant droit aux programmes de fonds de pension.

«Mais pour l’avenir, il faut regarder une nouvelle structure sur les régimes de retraite et on a accepté de mettre fin à un moratoire sur la question qui devait durer jusqu’en 2014», poursuit M. Gagnon.

Maintenant soulagées de «tout un poids», les instances syndicales passent à la deuxième étape, celle des négociations de la convention collective échue depuis le 30 avril 2009. Et hier, ce fut l’échange des demandes entre les parties.

«Les créanciers obligent l’employeur à faire une présentation au plus tard dans la première semaine d’avril», a fait savoir M. Gagnon.

Conséquence? Avec des démarches au préalable en Cour supérieure, cela donne à peine une dizaine de jours pour en arriver à une entente de principe alors que les positions sont «assez opposées».

«On devrait faire ce qu’il faut», a conclu celui qui est en réunion depuis vendredi dernier à Montréal.